18-19 janv. 2018 Lyon (France)

6e Journées LEMME

Les 6e journées LEMME (Langage dans l’Enseignement et l’apprentissage des MathéMatiquEs) se tiendront les 18 & 19 janvier prochain à l’Université Lyon 1.

Depuis 2013, ces journées sont l’occasion de faire dialoguer des travaux s’intéressant aux rôles des phénomènes langagiers dans l’enseignement-apprentissage des mathématiques, et d’interroger comment ces approches permettent d’enrichir le champs de la didactique des mathématiques. Des interventions issues de disciplines variées – didactique des mathématiques, des sciences, du français, sociologie, sciences du langage, philosophie… - ont permis d’aborder la complexité des phénomènes en jeu, et ont donné lieu à des collaborations fructueuses.

Ces journées aborderont une facette essentielle des recherches portant sur la prise en compte des questions langagières dans les recherches en didactique des mathématiques : la proximité des questions et des outils entre les didactiques des mathématiques et du français. En effet, si parler et écrire ont des caractéristiques très spécifiques en mathématiques, l’apport d’outils de la didactique du français est particulièrement fructueux pour aborder notamment la dimension textuelle de l’activité mathématique : apprendre à comprendre un texte, à l’écrire en fonction de contraintes et finalités propres aux mathématiques, savoir que les formulations des mathématiques (preuves, définition, propriétés, mais aussi d'objets plus scolaires tels que les programmes de construction ou les programmes de calculs) correspondent à des usages spécifiques. Ces questions ont des déterminants abordés par les deux disciplines, didactique des mathématiques et didactique du français, que nous dégagerons ici.

Les travaux se feront essentiellement via des conférences abordant ces questions, d’un point de vue pratique ou théorique, suivies de temps longs d’échange avec les conférencier·e·s. Nous aurons notamment le plaisir de laisser la parole, par ordre alphabétique, à : R. Barrera, F. Venant, Virginie Houle (Université du Québec à Montréal) ; E. Bedoin (U. Strasbourg) ; S. Gobert (U. Paris 5) ; C. Hache (U. Paris Diderot) ; E. Hamaide et F. Gaiotti (U. Artois) ; M. Laparra et C. Margolinas (U. Clermont-Auvergne) ; O. Lewi (U. Paris Sorbonne), M. Moulin (COMUE LNF/U. Artois) et J. Mithalal-Le Doze (U. Lyon 1) ; C. Tauveron (U. Clermont-Auvergne). Ce programme n’est pas définitif à l’heure actuelle.

Personnes connectées : 1